© Aska Koseki
© Aska Koseki

Jocelyne Montpetit


Formée en Europe par les maîtres Étienne Decroux en France et Jerzy Grotowski en Pologne, c’est finalement au Japon que Jocelyne Montpetit trouve sa voie au début des années 1980. Membre de la troupe d’avant-garde Maijuku de Min Tanaka, elle passe quatre années à Tokyo où elle travaille également avec Kazuo Ohno et Tatsumi Hijikata, les cofondateurs du buto. Elle prend part à des tournées au Japon, à New York (The Light Opera avec les chanteurs de Phillip Glass, m.e.s. Tom O’Horgan, La MaMa, E.T.C.) et à Paris (Le sacre du printemps, chor. : Min Tanaka, scéno. : Richard Serra, Salle Favart, Opéra de Paris). La danse est pour elle un art de l’introspection, porteur de multiples métamorphoses par la fusion des corps avec la matière et aussi avec la mémoire, intime et collective.
Depuis son retour à Montréal en 1988, Jocelyne Montpetit fonde sa compagnie, JOCELYNE MONTPETIT DANSE, en 1990, et a créé depuis une trentaine d’œuvres chorégraphiques, en majorité des solos, mais également des pièces de groupe présentées dans différents festivals au Canada, en Allemagne, en France, en Italie, en Russie, au Mexique, au Japon et en Indonésie. En 2007, Jocelyne Montpetit séjourne six mois au Studio du Québec à Rome, où elle établit de nouvelles collaborations. En 2012, elle occupe le Studio du Québec à Tokyo.
À l’invitation d’André Brassard, elle intègre l’École nationale de théâtre du Canada où elle enseigne depuis 1996. Elle est régulièrement invitée à présenter ses œuvres et à donner des conférences et des classes de maître en Italie, en Indonésie et au Japon, notamment aux universités de Keio et Rikkyo à Tokyo.
Elle multiplie également les collaborations artistiques dans les domaines du théâtre, du cinéma, de l’architecture, de la photographie et des arts visuels. Elle a collaboré comme chorégraphe avec les metteurs en scène André Brassard, Lorraine Pintal, Martine Beaulne, Alice Ronfard, Yves Desgagnés, Francesco Capitano et Yoshio Wada ; et avec les réalisateurs Pierre Falardeau et Marc-André Forcier, entre autres.