© photographe inconnu.e
© photographe inconnu.e

Marie NDiaye


   
Autrice d’une vingtaine de livres — romans, nouvelles et pièces de théâtre — Marie NDiaye est connue pour la force de son écriture.

Elle a publié son premier roman, Quant au riche avenir, aux prestigieuses Éditions de Minuit à l’âge de 17 ans. Elle a reçu le Prix Femina en 2001 pour Rosie Carpe et le Prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes. Son texte de théâtre Papa doit manger est entré au répertoire de la Comédie-Française qui programmait pour la première fois une pièce signée par une autrice d’origine africaine. En 2021, elle a publié La vengeance m’appartient, un roman qui s’est attiré des critiques dithyrambiques.

Royan, écrit spécialement pour Nicole Garcia, met en lumière des problématiques qui secouent le milieu scolaire : la charge mentale supportée par les enseignant.e.s et la solitude éprouvée, le harcèlement impitoyable dont certains jeunes sont victimes. On retrouve ici les thèmes qui dominent l’oeuvre de Marie NDiaye : la culpabilité, l’absence, les faux-semblants, les convenances.