© Guillaume Boucher
© Guillaume Boucher

Maxime Carbonneau


Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Maxime Carbonneau est codirecteur artistique et général de La Messe Basse et travaille comme créateur multidisciplinaire en tant que metteur en scène, auteur, scénariste et comédien. Avec une sensibilité particulière aux formes poétiques, Maxime s'intéresse à la dramatisation des archives et de matériaux non destinés au théâtre, à la notion d'absence, à l'impact des technologies sur les rapports humains. À partir des archives de la poète Josée Yvon, il co-écrit avec Dany Boudreault et Sophie Cadieux La femme la plus dangereuse du Québec dont il assurera également la mise en scène à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier. Il met en scène Les murailles d’Erika Soucy, créé au Théâtre Périscope et repris au Théâtre la Licorne, Si jamais vous nous écoutez (créé Dans le nuage au FTA 2021) présenté dans la grande salle du Théâtre Denise-Pelletier en 2022, pièce qu’il coécrit également.  Puis, il mettra en scène Je t’écris au milieu d'un bel orage présenté au TNM en 2023. Maxime débute sa carrière comme créateur avec le iShow, création collective qu’il a dirigé, Descendance qu’il a co-écrit et mis en scène au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et Siri, spectacle performatif qu’il coécrit et met en scène au FTA en 2016 avant de le reprendre à la salle Jean-Claude Germain du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et en tournée. Après Siri et Si jamais vous nous écoutez, les deux premiers volets d’une trilogie technologique au théâtre, Maxime est régulièrement invité à prendre part à des conférences sur la question de l’I.A. et de la science en création avec sa complice Laurence Dauphinais. Ses créations tournent régulièrement à travers le Canada, l’Amérique du Sud et l’Europe. Le Conseil des arts du Canada lui remet en 2018 le prix John-Hirsh, reconnaissant son travail qui préfigure des accomplissements majeurs sur le plan de l’excellence et de la vision artistique.