© Olivier Clertant
© Olivier Clertant

Michel Marc Bouchard


Dramaturge, scénariste, librettiste et professeur, Michel Marc Bouchard est né le 2 février 1958 à Saint-Cœur de Marie (Alma) au lac Saint-Jean, Québec, Canada.  Son père, René Bouchard, fermier et boucher, épouse en 1954 sa mère Madeleine Fleury, institutrice. Il aura quatre sœurs, Luce, Josée (décédée en 1964), Caroline et Claudine.

Il fait ses études élémentaires dans son village natal. De 1970 à 1973, il poursuit ses études au Séminaire Marie-Reine du Clergé à Métabetchouan au lac Saint-Jean dont la bibliothèque porte maintenant son nom. En 1975, il écrit et monte Scandale, sa première pièce, à la salle Bellevue à Saint-Henri de Taillon au lac Saint-Jean. Par la suite, il se dirige vers le Cégep de Matane en Gaspésie pour des études en tourisme. C’est alors qu’il crée la troupe de théâtre La Séance et qu’il écrit et monte plusieurs œuvres qui seront tout de suite remarquées dans les différents festivals collégiaux et nationaux. Il se méritera d’ailleurs la Bourse d’Excellence du Prêt d’honneur de la Société Saint-Jean Baptiste. C’est à l’Université d’Ottawa au département de théâtre qu’il fera la rencontre de Tibor Egervari, Danièle Zana, Isabelle Cauchy et celle qui sera son guide pendant de nombreuses années, Dominique Lafon. Il termine ses études au Palmares du Doyen. Il collabore comme acteur, animateur et auteur avec les différentes compagnies théâtrales de l’Ontario français (le Théâtre du Nouvel-Ontario, la Vieille 17 et du Théâtre de la Corvée qui deviendra le Théâtre du Trillium sous sa direction (1988-90)). Il sera acteur pour la compagnie de l’Atelier du Centre national des arts. Sa pièce La Contre-Nature de Chrysippe Tanguay, écologiste y sera produite dans une mise en scène d’Yves Desgagnés (1982). André Brassard, célèbre metteur en scène, lui propose alors de la monter à son tour à Montréal au Théâtre d’Aujourd’hui (1983). Cette arrivée de Michel Marc Bouchard sur la scène montréalaise sera déterminante pour la suite de sa carrière.

Il a écrit de nombreuses pièces de théâtre traduites et jouées mondialement. Les Feluettes, Les Muses orphelines, L'Histoire de l'oie, Le Voyage du Couronnement, Le Chemin des passes-dangereuses, Tom à la ferme, Christine, la Reine-garçon, La Divine illusion, La Nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé et Embrasse demeurent ses textes les plus connus.

Ses œuvres ont été jouées dans plus d’une cinquantaine de pays et à ce jour, on en compte près de 500 productions dans une vingtaine de langues.
En savoir plus