© photographe inconnu
© photographe inconnu

Sonoyo Nishikawa


Originaire du Japon, Sonoyo Nishikawa est conceptrice d’éclairage depuis 1986. Collaboratrice de Robert Lepage depuis 1993, Sonoyo a participé à plusieurs de ses spectacles, dont a Midsummer Night’s Dream, La Trilogie des dragons, Apasionada/La Casa Azul et Les sept branches de la rivière Ôta, pièce pour laquelle elle a reçu le prix Outstanding Lighting Design du Toronto Dora Mavor Moore Award en 1996. Elle a reçu le prix des meilleurs éclairages à la Soirée des Masques de l’Académie québécoise du théâtre en 2004 pour L’Éden Cinéma de Marguerite Duras, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et le Prix Jaques-Pelletier en 2003 et en 2016 pour les éclairages de la production Antigone de Sophocle, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et Macbeth de Shakespeare, dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien. Dernièrement, Sonoyo a conçu les éclairages des pièces Le reste vous le connaissez par le cinéma de Martin Crimp, dans une mise en scène de Christian Lapointe (Espace GO / Carte blanche / Théâtre français du CNA, 2018), La Vie utile d’Evelyne de la Chenelière (Espace GO / FTA, 2018) dans une mise en scène de Marie Brassard, Électre de Sophocle (ESPACE GO 2019) dans une mise en scène de Serge Denoncourt. La conceptrice a aussi travaillé dans le monde de l’opéra en signant les éclairages de La Damnation de Faust au Metropolitan Opera New York (2008 à 2013).